La Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice a été fondée par le P. Jean-Jacques Olier en 1642 à la paroisse Saint-Sulpice de Paris. Pour cette raison, le Généralat a toujours maintenu son siège à Paris en dépit de nombreuses tentatives de le relocaliser à Rome afin d’être plus près du Saint-Siège.


Conscient cependant de la nécessité de demeurer proche du Saint-Siège et particulièrement des nombreux dicastères avec lesquels Saint-Sulpice travaille officiellement, la Procure a été fondée en 1864 pour donner un « visage » à Saint-Sulpice dans la Cité Éternelle.


Au fil du temps, la Procure a déménagé plusieurs fois dans Rome. Actuellement, avec l’accord de la Province sulpicienne du Canada, la Procure réside au Collège Pontifical Canadien (fondé en 1888), Via Crescenzio très proche du Vatican. Le Recteur du Collège Canadien, dont le mandat renouvelable dure 3 ans, est actuellement le Procureur de la Compagnie de Saint-Sulpice.
Le Procureur est nommé par le Conseil général et reste en fonction aussi longtemps que le Conseil le décide. Il entretient des contacts réguliers avec le Supérieur général.


Les missions principales du Procureur consistent à :


• Entretenir de bonnes relations avec le Saint-Siège, incluant le Saint-Père et les différents dicastères, congrégations et conseils pontificaux qui composent la Curie ;
• Entretenir des liens réguliers avec les ambassades près le Saint-Siège, importantes pour la mission des sulpiciens, notamment les ambassades du Canada, des États-Unis et de la France ;
• Collaborer avec le Supérieur général pour tout projet émanant du Saint-Siège ou de l’Union des Supérieurs Généraux ;
• Organiser des rencontres entre le Supérieur général et/ou le Conseil général avec la Curie durant leur visite annuelle à Rome ;
• Être le gardien du caveau des sulpiciens inhumés au Cimetière Verana.


Le Procureur actuel de Saint-Sulpice, et Recteur du Collège Pontifical Canadien, est le Père Jaroslav Kaufmann, PSS.