Actualités

 

A la maison-mère des Petites sœurs des pauvres

Les 2-3 juin 2012, le supérieur général Ronald D. WITHERUP, accompagné par le Provincial de la Province des Etats-Unis de la Compagnie de Saint-Sulpice, le père Thomas ULSHAFER, est allé rendre visite à la communauté des Petites sœurs des pauvres, dans le village breton de Saint-Pern, au lieudit de la Tour Saint Joseph.

Contributions des sulpiciens aux recherches universitaires

Depuis la fondation de la Compagnie de Saint Sulpice, des membres de celle-ci se sont investis dans les recherches et débats de type universitaire tant en spiritualité qu’en théologie. A travers les siècles, beaucoup de sulpiciens ont publié des ouvrages de théologie, de spiritualité, et de philosophie, certains de ceux-ci devenant des « manuels classiques ». Parmi de nombreux exemples, citons les travaux en Ecriture Sainte comme ceux plus récents d’Henri Cazelles (France) ou Olivier Maurault (Canada) ou Raymond Brown (USA).

 
La signification donnée par M. Olier

En cette solennité de l’Ascension, nous nous souvenons prêtres de Saint-Sulpice, que notre fondateur Jean-Jacques OLIER (1608-1657) réfléchissait souvent aux multiples aspects de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus. Dans sa méditation de l’Ecriture pour la solennité de l’Ascension, Olier méditait sur au moins plusieurs passages dont Actes 1, 1-11 et quelques lieux de l’Evangile de Jean où Jésus parle de son retour vers le Père (cf. Jean 16, 28 ; 17, 1-5 ; 20, 17).

 
La retraite des prêtres du diocèse de Jackson [Etats-Unis]

Lors de mes nombreux voyages comme supérieur général, on me pose souvent la question : « Que faites-vous ? » La question est logique dans la mesure où les fonctions explicites du supérieur général ne sont pas d’elles-mêmes évidentes.

 
Le cardinal Ouellet, légat du Pape

Ce 13 avril 2012, le cardinal sulpicien Marc OUELLET, préfet de la Congrégation des évêques, a présidé l’ouverture du pèlerinage accompagnant pendant un mois la vénération de la Sainte Tunique du Christ, préservée dans la cathédrale de Trêves, en Allemagne. Sa Sainteté le Pape Benoît XVI a nommé le cardinal Ouellet comme son légat personnel au début du mois de mars.

 
Pèlerinage à Trèves
 

Le Cardinal Marc OUELLET, p.s.s., sulpicien et Préfet de la Congrégation pour les Evêques, a été nommé par le Pape Benoît XVI pour le représenter à l’occasion de l’ouverture du pèlerinage à Trèves, Allemagne, le 13 avril 2012 pour célébrer le cinq centième anniversaire de l’affichage de la tunique sans couture du Christ, qui est la relique la plus précieuse de la cathédrale de Trèves.

 
La Procure au Collège pontifical canadien

Le weekend des 17-19 février 2012, le père Ronald D. WITHERUP, p.s.s, supérieur général de la Compagnie de Saint Sulpice a rendu visite aux confrères du Collège pontifical Canadien à Rome. Les trois provinces (France, Canada et Etats-Unis) y ont envoyé des prêtres étudiants engagés dans des études ecclésiastiques et qui résident au Collège pontifical Canadien.

 
Saint-Sulpice aide la formation des formateurs

Pendant la semaine du 30 janvier 2012 la maison-mère du 6 rue du Regard reçoit un nombre plus importants de résidents. Ces 21 « habitués » sont les participants au programme de formation des éducateurs du clergé. Ils prennent du temps sur leur agenda pour une formation d’une semaine par mois durant une année afin de suivre ce parcours important, dans le cadre de l’Institut de Formation des Educateurs du Clergé [IFEC].

Pendant le Symposium à Rome sur les abus sexuels vis-à-vis de mineurs

Le mardi 7 février 2012, à Rome, le cardinal sulpicien Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation des Evêques, a présidé une veillée pénitentielle pour la guérison et le pardon des péchés en l’église de S. Ignace à Rome. Cette messe était au cœur du symposium organisé par l’université de la Grégorienne, du 6 au 9 février ; symposium organisé à l’intention des évêques et des supérieurs majeurs afin de travailler sur la question de la prévention des abus sexuels commis envers les mineurs de la part de prêtres ou religieux.

Mgr Timothée Bodika, pss – évêque auxiliaire de Kinshasha

En ce 2 février 2012, fête de la Présentation de Notre Seigneur au Temple, le Saint Père Benoît XVI vient de nommer le père Timothée BODIKA MANSIYAI, prêtre de Saint Sulpice et recteur du séminaire Bienheureux Jean XXIII à Kinshasha, évêque auxiliaire de Kinshasha (République démocratique du Congo). Le père BODIKA est en outre le quatrième consulteur du Conseil Général de la Compagnie de Saint-Sulpice. Il est l’un des deux nouveaux évêques auxiliaires nommés à Kinshasha ce jour, le second étant le père Sébastien MUYENGO MULOMBE, qui fut étudiant à l’université de Louvain.

 
La remise en état de l’ensemble de « la Croix et des Anges »
 

Le 17 janvier 2012 au matin, le temps était clair, lumineux et sans vent à Paris : conditions parfaites pour ce moment fascinant de la remise en place de cet ensemble restauré de la « croix et des anges » (sous le titre « l’assomption du monde sauvé par la croix ») au faîte de la chapelle historique du séminaire d’Issy-les-Moulineaux.

 
Thème : Promouvoir l’interculturalité dans la Compagnie

Du 3 au 6 janvier 2012, la plupart des membres et des candidats de la Province des Etats-Unis d’Amérique se sont réunis au centre de spiritualité des Oblats de Marie Immaculée à San Antonio (voir photo), état du Texas, pour une session de formation permanente. Le premier objectif de ces assises était de prendre en compte la question du développement du multi-culturalisme et de l’interculturalité, dans les séminaires, dans la Province et dans l’Eglise.

 
Pour 29 années au service de la maison provinciale, rue du Regard à Paris

Le 11 décembre dernier, les confrères résidents de la maison de la Rue du Regard ont pu honorer le père Jean-Pierre Dugué, p.s.s. lors d’un repas convivial. Le père Dugué a quitté ses fonctions à la fin du mois d’août dernier. Diverses questions ont dû repousser cette célébration jusqu’à maintenant.

 
Messe solennelle du 8 décembre

Ce n’est pas fréquent qu’est donnée au Supérieur Général l’opportunité de présider une Messe solennelle pour des anniversaires d’ordination de ses confrères. De fait, en ce 8 décembre 2011, Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, le père Ronald D. WITHERUP, p.s.s, a eu la joie de le faire grâce à deux confrères habitant près de Paris : Mgr Joseph DORE, p.s.s, archevêque émérite de Strasbourg, et M. Joseph AUNEAU, p.s.s, prêtre au Kremlin-Bicêtre, diocèse de Créteil. Tous les deux furent ordonnés prêtres en 1961 et furent membres des équipes de formateurs.

 
« Cousins » spirituels des sulpiciens dans l’Ecole Française de spiritualité

Les sulpiciens sont un membre significatif de ce qui a été appelé l’Ecole Française de spiritualité, même si cette expression ne saurait passer sous silence qu’il n’y a pas d’uniformité au sein des tendances de cette ‘Ecole’ qui a façonné ce grand et large mouvement influent dans le renouveau spirituel du 17ème siècle.

 

La Compagnie de Saint Sulpice est heureuse d’accueillir dans le Web international la Province de France, qui ainsi vient d’annoncer la création d’un site propre : www.sulpiciens.fr. Le nouveau site, encore en cours d’aménagement, est en très grande part dû aux efforts du père Benoît MAGNE, prêtre de Saint Sulpice, et de mademoiselle Hélène MAGNE.

 
La visite du supérieur général à Papeete

Fin août – début septembre, le supérieur général, Ronald D. WITHERUP, pss, est allé dans l’archidiocèse de Papeete (Tahiti), en Polynésie française, pour prêcher une retraite aux séminaristes et quelques prêtres du diocèse. Mgr Hubert COPPENRATH, évêque émérite, faisait partie de ceux qui suivirent cette retraite, donnée dans la maison de retraite du diocèse, La Tibériade, sur ce qu’il convient d’appeler la « Presqu’île ».

 
Le Mois sulpicien se termine sur une note brillante

Un temps fort du mois sulpicien a été le pèlerinage de cinq jours passés à Lyon et en Auvergne du 17 au 21 juillet 2011. Les trente participants du mois sulpicien, accompagnés de leurs animateurs, des traducteurs et de deux membres du Conseil général, se sont familiarisés avec les lieux d’une grande importance dans la vie du fondateur des Sulpiciens, Monsieur Jean-Jacques OLIER, prêtre.

Le « mois sulpicien » commence

C’est au grand séminaire d’Issy-les-Moulineaux, aux abords de Paris, que trente Sulpiciens, candidats et nouveaux membres, se retrouvent, venus du monde entier. Ils débutent leur expérience d’un mois au cours duquel ils apprendront à connaître les fondements de la spiritualité, de l’histoire et de la pédagogie sulpicienne. Cette formation, qui habituellement se déroule tous les trois ou quatre ans, va durer du 3 au 28 juillet 2011. Les participants viennent des trois provinces sulpiciennes, les provinces de France, du Canada et des Etats-Unis, et de pays aussi divers que le Vietnam, le Japon, la République Démocratique du Congo, la Zambie, la Colombie, le Chili, l’Argentine, le Mexique, l’Inde et les Philippines.

 
Du 7 au 14 juin 2011 à Menlo Park en Californie

Cet été, c’est le dixième anniversaire de l’Institut pour la Préparation des Formateurs et des Conseillers de Séminaires qui fut fondé conjointement en 1993 par le père sulpicien Melvin C. BLANCHETTE pss et par le père James WALSH de l’archidiocèse de Cincinnati. A l’époque, le père WALSH dirigeait le Service Séminaire de la National Catholic Educational Association (NCEA) qui parraina l’institut avec la Province des Etats-Unis de la Compagnie de Saint-Sulpice.

 

Le neuvième Supérieur général de Saint-Sulpice

Le 28 avril 2011 se célébrait le bicentenaire de la mort de l’un des supérieurs généraux les plus remarquables que les Sulpiciens aient connus, Jacques-André EMERY, neuvième supérieur général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice (1782-1811). Le bicentenaire est passé sans fanfare, mais l’on n’oublie pas l’importance de Monsieur EMERY dans l’histoire sulpicienne.

 
Mgr Joseph DORÉ, Commandeur de la Légion d’Honneur

Dans la soirée du 11 mai 2011, Mgr Joseph DORÉ, sulpicien, archevêque émérite de Strasbourg et théologien bien connu en France et à l’étranger, a été promu par le ministère de la culture Commandeur de la Légion d’Honneur dans l’Ordre des Arts et des Lettres, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Paris. Parmi les présents, il y avait le supérieur général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice, le père Ronald D. WITHERUP, le supérieur provincial de la province de France, le père Bernard PITAUD, et plusieurs Sulpiciens.

Visite au cimetière de Montparnasse

Le Dimanche de la Passion (Rameaux), cette année, s’est annoncé avec un temps très clair et lumineux. Le Supérieur général de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice, Ronald D. WITHERUP, a rejoint une assemblée comble pour la messe paroissiale à l’église saint Sulpice et pour la célébration de la Passion du Seigneur, présidée par le curé, M. Jean-Loup LACROIX pss. La liturgie débutait à l’extérieur par la bénédiction traditionnelle des palmes et des branches de verdure ; elle s’est poursuivie par la procession pour entrer dans l’église. Après les prières d’ouverture et les deux premières lectures, la Passion selon saint Matthieu fut proclamée par trois lecteurs, dont le curé qui prenait le rôle de Jésus.

 
Raymond d’IZARNY pss est le “Cybercuré”

Jeudi 31 mars 2011, j’étais heureux de trouver page 28 dans La Croix, le quotidien catholique, un article sur un confrère sulpicien qui, à l’âge de 88 ans, est devenu réputé dans le monde numérique. L’article titre « A 88 ans, le ‘cybercuré’ prêche toujours en ligne ».

 

Mgr Joseph TAKAMI pss et les évêques japonais demandent des prières

Dans le sillage du désastre provoqué par le tremblement de terre et le tsunami le 11 mars 2011, le père Ronald D. WITHERUP, supérieur général des Sulpiciens, a essayé d’entrer en contact avec ses confrères au Japon. Après deux jours d’attente, il a reçu un mot du père Joseph Tsuyomi MAKIYAMA, sulpicien, recteur du Séminaire Catholique Japonais (confié à la Province sulpicienne du Canada) qui a pu lui envoyer un courriel pour l’assurer que le séminaire et tous ses résidents étaient en bonne santé.

Dans le cadre de ses enseignements à l’Institut de Science et de Théologie des Religions de Paris de L’Institut Catholique de Paris, le père Henri de La Hougue, pss, collabore régulièrement avec l’Institut de Théologie de la Grande Mosquée de Paris. Du 20 au 27 février, il a été invité par la Grande Mosquée de Paris à faire partie d’une délégation pour visiter les lieux saints de l’islam chiite en Irak, rencontrer les responsables religieux et politique d’une des quatre grandes écoles chiites d’Irak, la marja’iyya al-Hakîm et rendre hommage aux chrétiens morts dans les attentats perpétrés à l’église du Perpétuel Secours de Bagdad. Il présente ici brièvement les trois éléments les plus marquants de son voyage.

 
Le cardinal Ouellet au congrès sur les Saintes Ecritures

« Ces dernières décennies sont marquées par une profonde crise qui secoue les bases de la culture européenne », affirme le cardinal Marc Ouellet, membre de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice et préfet de la Congrégation du Saint-Siège pour les évêques, au congrès sur « Les Saintes Ecritures dans l’Eglise » à Madrid (Espagne). L’ancien rapporteur du Synode des évêques du monde sur la Parole de Dieu (octobre 2008), lui-même théologien, était le premier intervenant à ce congrès qui a eu lieu du 7 au 9 février 2011, avec 900 participants.